• Préservons l'environnement

Préservons l'environnement

Afin de pouvoir encore profiter du milieu naturel dans les prochaines années, voici quelques conseils que l'on espère inutiles car parfaitement intégrés par tous depuis longtemps…


Respectons le tracé des sentiers, n'utilisons pas de raccourcis afin de limiter le piétinement de la végétation et l'érosion des sols.

Apprenons à connaître et à respecter la faune et la flore.

Un animal sauvage ne doit pas être nourri, même s'il s'avère peu farouche : le régime alimentaire de la marmotte n'inclut pas, en règle générale, les œufs durs ou le sandwich à la Tomme de l'Ubaye…

Ne laissons ni trace de notre passage, ni déchets. Emportons-les avec nous jusqu'à la prochaine poubelle : ce que l'on a monté plein, peut facilement être redescendu vide… puis trié et recyclé !

Outre la pollution visuelle engendrée et la possible contamination des sols,
certains de ces déchets peuvent s'avérer dangereux pour la faune en cas d'ingestion.

Ne faisons pas de feu en pleine nature. En été, le risque d'incendie est extrêmement important.

La montagne n'est pas un espace de liberté totale : la propriété privée reste un droit fondamental même au dessus de 1 000 mètres d'altitude… D'autres personnes évoluent dans ce milieu, respectons-les.

Ne dégradons ni les cultures, ni les plantations et ne dérangeons pas les animaux domestiques ou troupeaux.

N'oublions jamais de
toujours refermer derrière nous clôtures et barrières. Tenons les chiens en laisse car ils pourraient malencontreusement provoquer des dommages (ou être victimes d'accidents).

Informons-nous des règlements d'accès aux réserves naturelles et aux parcs nationaux (les chiens même tenus en laisse, l'utilisation d'engins sonores et la cueillette des plantes peuvent, dans certains cas, être proscrits).

Hors des espaces protégés, la majorité de ces conseils ne constitue en aucun cas une réglementation, mais plutôt un « code de bonne conduite » que tout usager de l'espace naturel pourra choisir de respecter ou pas.

Plutôt que d'envoyer une « Police des Alpages » contrôler les usages de chacun, nous préférons compter sur la responsabilité des pratiquants et leur volonté de pouvoir faire découvrir ces espaces remarquables à leurs enfants.

Pour information, la nature assimile (plus ou moins bien) les différentes « traces » humaines à un rythme très lent

Un mégot de cigarette avec filtre : 1 à 2 ans
Un chewing-gum : 5 ans
Une canette en métal : 10 ans
Un briquet jetable : 100 ans
Une bouteille en plastique : de 100 à 1 000 ans
Une bouteille en verre : 4 000 ans


Respectons la nature ! Respectez l'Ubaye .