Les villages

Découvrez les 13 communes de la Vallée de l'Ubaye

Barcelonnette

Cette terre d’où partirent les anciens pour découvrir le monde, parcourir les océans et s’installer au Mexique est également à la croisée de tous les itinéraires, et l’aboutissement du voyage pour le pèlerin.

Face à la pureté du panorama, on se prend à respirer mieux, et à aspirer à partir à la rencontre de la Vallée de l’Ubaye. Barcelonnette est par nature une terre de voyages au cœur des Alpes du sud.

Enchastrayes

Le village d’Enchastrayes est situé à 1450 m d’altitude, il est dispersé en hameaux mettant en valeur les terres de replats glaciaires.

Le nom d’Enchastrayes vient du nom « chastres » qui signifie raquettes rondes. Pour communiquer avec le Col de Fours en hiver, le facteur et les habitants chaussaient leurs chastres à Enchastrayes donc lieu où l’on mettait les raquettes.

Au Moyen-Âge, Enchastrayes était un lieu de repos pour les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle.

Faucon-de-Barcelonnette

Village accueillant, Faucon vous offre la sérénité de son couvent Saint-Jean de Matha, fondateur de l’ordre des Trinitaires.

La quiétude d’une nature marquée par la colonisation romaine ne manquera pas de vous séduire.

Laissez-vous aller au rythme tranquille des ruelles.

Jausiers

Les voyageurs ont donné à Jausiers ses lettres de noblesse !

Eleveurs ou agriculteurs, entrepreneurs ou flibustiers, marchands ou musiciens, tous ont marché vers l’ailleurs...

Sans jamais oublier leur demeure.

À tel point que, de l’Italie au Mexique, les expériences courageuses des villageois d’antan ont offert richesse et exception à l’histoire de Jausiers.

Aujourd’hui le village s’ouvre aux passants qui veulent bien écouter l’eau qui coule au sud.

Le Lauzet-Ubaye

Le Lauzet - Ubaye est un bourg paisible, surplombant un petit lac vert émeraude bordé de saules...

Situé au plus étroit de la vallée, il occupe un rocher proche des gorges de l’Ubaye.

Il recèle bien des mystères dans ses rues étroites et ombragées où il est agréable de se promener.

Les maisons aux façades grises éclairées de volets rouges ou verts attirent l’attention.

La Condamine-Châtelard

Ces modestes hameaux blottis dans les replis de la vallée de l'Ubaye furent autrefois des lieux de passage incontournables, d'importantes bourgades à l'économie prospère là où la guerre est passée.

Depuis le village, le regard est attiré par le fort de Tournoux, accroché dans une falaise.

La construction de cet ensemble fortifié au 19ème siècle domine le village.

Les Thuiles

Autour du village des Thuiles, la nature offre des paysages boisés et changeants suivant les saisons.

Que ce soit sous les verts dominants du printemps et de l'été, les jaunes ou rouges flamboyants de l'automne, le manteau blanc de l'hiver sur la Grande Séolane ou le soleil rayonnant du printemps, un peu de marche vous permettra de vous sentir en harmonie avec la nature et récompensera de votre peine.

Méolans-Revel

Coquet petit village de montagne qui vient se courber sur le lit de la rivière Ubaye, vous ne pouvez pas manquer Méolans, blotti derrière son rocher surmonté de son clocher.

Il est émouvant les nuits d’hiver, singulier à chaque printemps, surprenant les matins d’été, essentiellement poétique les soirs d’automne.

La commune de Méolans-Revel c’est essentiellement le domaine de la forêt qui se prolonge dans le joli Vallon du Laverq, où des moines défricheurs s’étaient installés.

Saint-Paul sur Ubaye

Dans un écrin de 22 000 hectares, découvrez la commune et le village de Saint-Paul sur Ubaye.

Un riche patrimoine, un musée, des sites classés...

De nombreuses randonnées de tous niveaux, des lacs d'altitude superbes, plusieurs sommets à plus de 3000 mètres, des sites d'escalade (Pont voûté, Aiguille Pierre André, Aiguille Large...).

Enfin, pour les amateurs, découvrez une flore exubérante et une faune variée.

Saint-Pons

Berceau historique de la vallée, Saint-Pons était avec Faucon-de-Barcelonnette l'un des principaux villages de la vallée au XIIe siècle.

Ils fondèrent par la suite une ville à mi-chemin entre elles, Barcelonnette.

Ici, un vieux four à pain, là, une des plus belles églises romanes de la vallée construite au 12e siècle.

Plus loin, un étonnant cadran solaire vous procure, le temps d’une promenade estivale, les signes du temps qui s’arrête.

Prenez donc le temps d’une flânerie entre fermes authentiques et habitats traditionnels.

Uvernet-Fours

Le village d’Uvernet-Fours se situe à l’entrée des gorges du Bachelard, à quelques kilomètres de Barcelonnette.

Plusieurs hameaux complètent la commune et sa superficie de 13 540 ha la classe au rang des plus étendues du département.

L’inscription d’une partie du territoire dans le Parc national du Mercantour confirme la qualité de son patrimoine naturel.

Avec ses gorges et ses cascades, ses mélézins et ses pelouses, le Bachelard est une vallée alpine dont la Route des Grandes Alpes consacre la beauté.

Val d'Oronaye - Larche / Meyronnes

Val d'Oronaye, né de la fusion des communes de Larche et Meyronne, situé à 1700m d'altitude, à deux pas de l'Italie et aux portes du Parc national du Mercantour, vous offre un espace préservé et sauvage.

Elle est célèbre pour ses légendes :

Filles à marier dans l'année ou malades incurables montaient dans le petit village haut perché de St Ours pour trouver remèdes à leurs maux.

C'est aussi un lieu riche en histoire militaire avec de nombreuses fortifications à visiter.

Aujourd'hui, charmés par la beauté des lieux et les paysages grandioses, les amateurs de randonnées et d'escalade s'y donnent rendez-vous pendant la période estivale.

Par les sentiers balisés qui longent les torrents, serpentent dans les sous-bois ou côtoient les lignes de crêtes, vous atteindrez les alpages fleuris ou les lacs de montagne d'une rare beauté.

Ubaye - Serre-Ponçon

La commune Ubaye – Serre-Ponçon, est née en 2017 de la fusion entre La Bréole et Saint-Vincent-les-Forts.

La Bréole a toujours été un lien et une voie de passage entre le Dauphiné et la Provence.

Le village de Saint Vincent les Forts se dresse telle une sentinelle dominant la vallée de l’Ubaye. Le panorama qui s’offre au visiteur depuis ce balcon naturel est des plus grandioses, à la limite du vertige.

Le bleu du lac ou plutôt de sa branche ubayenne, la plus authentique, contraste avec les roches du Grand Morgon au nord et de Dormillouse qui pointe au sud à 2500 mètres d’altitude.

Les rives plongent à pic dans le lac, là où les eaux de l'Ubaye rejoignent celles de la Durance.