Col d'Allos (2247m)

Dans la roue des champions

Le col d’Allos est un grand classique qui permet de passer de l’Ubaye aux sources du Verdon, puis au littoral méditerranéen.

Franchi 33 fois par le Tour de France, il égrène ses difficultés le long d’une route taillée à même la roche, suspendue au-dessus des gorges du Bachelard.

La première montée en puissance dure 7 km, avec des pentes supérieures à 8 %. De quoi tester son coup de pédale, avant le replat de récupération du hameau des Agneliers.

Ensuite, c’est comme on le sent : on dose ses efforts dans les lacets ou on « se la joue » comme Faure, Fayolle, Merckx, Hervé, les champions du passé qui ont tout donné sur les 10 km à 7 % qui serpentent jusqu’au col. Au refuge du sommet, la tarte aux myrtilles savourée face au « Grand Cheval de Bois » où cabriolent les chamois, a un goût de paradis...

Le profil

Départ : Barcelonnette 1 135 m.

Dénivelé  : 1 115 m sur 20 km.

Pente moyenne : 6,3 %.

Pente maxi : 11 %.

Brevet des cols : Compostage sur le mur du refuge d’Allos.

Vous allez aimer ...

Le vélo, roi du col d’Allos chaque vendredi en juillet et août ! La Communauté de communes et le Conseil général interdisent la route aux véhicules motorisés de 8 h à 11 h.

De quoi relever le défi d’Allos dans les meilleures conditions !

Le bon plan du coin ...

Une pause bucolique s’impose au retour sur l’une des plages sauvages du torrent du Bachelard, pour détendre les muscles et se requinquer avant la soirée.

Le mot du cylo ...

Forêts, rocailles, alpages, ciel limpide, tout est parfait.

Qu’est-ce qu’il est beau, ce col ! Il mériterait d’être pyrénéen !