Ski de randonnée

Située au Sud des Alpes, au carrefour de la Provence, de l'Italie et des Alpes Dauphinoises, la Vallée de l'Ubaye est le terrain de jeu incontournable des mordus de ski nature.

L’Ubaye offre une infinité de possibilités de randonnées à skis par massifs : le Laverq, le Bassin de Barcelonnette, le vallon du Bachelard, le vallon de Restefond, la Haute-Ubaye coté Chambeyron ou les nombreux itinéraires de la vallée de l'Ubayette, la frontière italienne. Ici on rentre  dans le Parc national du Mercantour par sa porte Nord et on peut  jouer à saute frontière vers le Parc "jumeau" Alpi Marritime dans une nature sauvage et préservée.

Petit paradis de la randonnée à skis, elle est connue et reconnue par les amateurs venus de toutes les alpes pour parcourir ses vallons et ses sommets. Du débutant au sportif accompli, chacun y trouve matière à assouvir sa passion.

Les stations de ski de Pra Loup, du Sauze et de Sainte-Anne proposent des possibilités de hors-piste, un DVA Park, des journées d'initiation à la sécurité : autant de bonnes façons d'aborder les nouveaux terrains d'aventure en toute quiétude.

Guides de montagne et écoles de ski proposent des demi-journées ou des journées d'initiation.

Préparation et condition physique

Pour pratiquer le ski de randonnée, il faut être à l'aise sur toutes les pistes rouges et savoir évoluer sur piste non damée.

Une bonne condition physique est indispensable, il faut s'être un peu entrainé, sur des efforts d'endurance (marche, course à pied, ski de fond..). Il est essentiel d'aimer marcher et de se dépenser. Sans être un sportif de haut niveau, l'entrainement régulier tout du long de l'année est fortement conseillé. Cela permet de pouvoir profiter au maximum du sommet et de la descente.

En général les dénivelés de montée sont autour de 1000 m, soit 3 à 4 heures de marche.

À savoir avant de partir

  • Renseignez-vous sur les risques d’avalanche (Bulletin d’Estimation du Risque d’Avalanche et relevés stratigraphiques des pisteurs aux points « info-neige ») ou dans les Offices de Tourisme
  • Prenez connaissance de la météo à venir
  • Étudiez soigneusement votre itinéraire (carte au 1/25.000e)
  • Sachez estimer vos connaissances et votre expérience et, le cas échéant, cherchez l’encadrement des professionnels
  • Ne partez pas seul et avertissez votre entourage de votre itinéraire
  • Définissez un horaire (au printemps, rentrez tôt)
  • Ayez du matériel (téléphone portable, couverture de survie, en-cas...) en cas de problème
  • Équipez-vous d’un DVA (Détecteur de Victime d’Avalanche), d’une sonde et d’une pelle et sachez-vous en servir

Matériel conseillé

  • Skis de randonnés
  • Fixations de ski de randonnée
  • Paire de chaussres de ski de randonnée
  • Peaux de phoque autocollantes
  • Pelle, sonde et DVA
  • Matériel de randonner type sac à dos
  • Vêtements adpatés

Ne partez jamais seul !

Les professionnels sont là pour vous accompagner.

Découvrez les guides de ski de randonnée

Quelques idées de courses de ski de randonnée

Bois du Fau
Classique au départ du parking de la télécabine des Molanès (1500 m) qui monte dans le bois du fau. Marquage en place après la cabane du Fau. Marquage ancien par les militaires du CIECM. Montée jusqu'à l'arrivée du télésiège de Peguieou (2479 m).
Variante de descente : sur les pistes de Pra Loup ou descente par le même itinéraire.
Dénivelé : 880m
Durée : 2h30, à la montée
Difficulté : PD

Grande Séolane (2909 m)
« Le sommet de Pra Loup ». Départ du sommet de la télécabine de Costebelle. Gagner le col des Thuiles. De là, monter dans la face par une pente ascendante vers la gauche. Passage à 35°
Dénivelé : 760m
Durée : 3h30 (A/R)
Difficulé : AD

Chapeau du Gendarme (2682 m)
Départ du Sauze 1700 par la combe de la Goutta. Monter en direction du col du Gyp, puis vers le sommet dans des pentes orientées sud-est. Descente par le même itinéraire ou, pour les initiés, à la pente raide la face nord directe section à 45°.
Dénivelé : 980 m
Durée : 3h30 (A/R)
Difficulté : PD

Col du vallon Julien (2630 m)
Une classique depuis la station du Sauze. Pente finale à 30°. Départ du parking de la Rente (1678 m). Remonter une partie de la piste en direction du réservoir, lieu-dit la Soudane et suivre le vallon au mieux.
Dénivelé : 950 m
Durée : 3h30
Difficulté : PD

Tête de Fer (2883 m)
Une belle classique des Ubayens. Pente sommitale 30°. Depuis Maison Méane, descendre pour traverser l'Ubayette. Remonter le vallon de Courrouit jusqu'à la cabane et se diriger vers le sommet que l'on gravit par la droite.
Dénivelé : 1200m
Durée : 5h (A/R)
Difficulté : PD+

Tour de la Meyna (2692 m)
Une classique de début de saison. Belle boucle variée au pied des parois ocre de la Meyna. Cadre alpin. Passage à 30°.
Depuis Larche remonter les pentes du riou de Rouchouse. Entrer dans un vallon sud en direction du col de la Portiolette. Descendre la combe N/NO de ce col (30°) et rephoquer vers 2400 m pur rejoindre les baraquements de Viraysse. Une courte pente remonte au col de Mallemort puis une descente sud-ouest ramène au village de Larche.
Dénivelé : 1330m
Durée : 5h30
Difficulté : PD

Col de Mirandol (2433 m)
Une classique facile pour les débutants.Depuis Fouillouse (1900 m) traverser le pont à la sortie du village et suivre en forêt la piste qui remonte le bois de l'Eussiloun et débouche dans les vallonnements Nord de Mirandol (2200m) puis prendre la direction du col.
Dénivelé : 533m
Durée : 3h
Difficulté : F

 

 

Tour du Brec du Chambeyron (2927 m)
Une grande classique pour bon skieur. Descente du col de la stoppia (35 °) avec une partie en Italie sous la face Sud Est du Brec. Départ depuis Fouillouse ( 1900 m). Monter au dessus du refuge du Chambeyron par le col de la Couletta (2752 m). Traverser et monter au col de la Gypière (frontière - 2927 m). De là descendre côté italien (passer à côté du petit refuge Barenghi - 2600 m) et remonter au col de la Stroppia.(2920 m) Descente raide si neige dure, puis retour à Fouillouse.
Dénivelé : 1350 m
Durée: 6h
Difficulté : PD +

Pic Nord de la Font Sancte : Couloir Banane (3385 m)
La course de la Haute Ubaye. Départ du hameau d'un autre temps (La Barge), 1860 m. Pente à 40° dans la courbe de la « Banane ».
Dénivelé : 1530
Durée : 5h30
Difficulté : AD

Vallon du Crachet (2919 m)
La course de début de saison, en condition souvent dès novembre. Départ sous le col de Vars.
Dénivelé : 900m
Durée : 3h30
Difficulté : passage à 30° - PD

Grande Combe – vallon de l'Infernet (2937 m)
Vallon voisin au vallon du Crachet. Une classique avec comme possibilité de faire d'abord le Crachet, et au niveau du Cairn plonger dans le vallon de l'Infernet, avant de remonter les pentes sommitales (plutôt par la gauche). Descente directe du sommet un peu plus raide (risques de plaques).
Dénivelé : 1237 m
Durée : 5h30
Difficulté : PD +

Mont Pelat (3050 m)
Grande classique incontournable réalisable tard dans la saison grâce à l'altitude élevée des vallons. Depuis Bayasse remonter la route du col de la Cayolle. Entrer dans le vallon de la Grande Cayolle pour atteindre la grande Barre (35 à 40° sur 100 m) - puis rejoindre le sommet par la combe sud du Pelat.
Dénivelé : 1420m
Durée: 5h30
Difficulté : AD

Cimet (3020 m)
Sommet voisin au Pelat. Même itinéraire que le Mont Pelat dans le début, puis passer par le col du Talon, suivre le flanc ouest de l'arête, par une combe, puis par des pentes de plus en plus déversées. À 2900 m on est contraint de traverser assez bas sous l'arête (passage délicat). Terminer sur le fil de l'arête sud. Descente par le même itinéraire
Dénivelé : 1230m
Durée : 5h
Difficulté : PD +

Mourre Haut (2872 m)
Tour classique à effectuer dès que la route de la Bonnette est déneigée assez haute. Départ vers le point côté 2072 m avant le pont (carrière de pierres). Remonter le vallon raide sous le Greponnet, gagner le col entre la tête de l'Empeloutier et le Jas du Chamois (on entre dans le vallon de Bayle). De là longer au plus haut pour passer sous le col du vallonnet et remonter la pente sommitale du Mourre Haut.
Dénivelé : 1000 m
Durée : 5h
Difficulté : PD

Cotation marche (cotation de montée)

Cette cotation reprend la cotation alpine :

  • R : « randonnée » ou « raquettes », recouvre les niveaux ski 1 à 2.3. Hors conditions exceptionnelles, pas besoin d’équipements particuliers (crampons, piolet,…)
  • F : alpinisme "facile" : dès ski 2.1 sur glacier sinon de 2.3 à 3.2 (quelquefois 3.3)
  • PD : alpinisme "peu difficile" : ski de 3.3 à 4.2 (quelquefois 4.3)
  • AD : alpinisme "assez difficile" : ski de 4.3 à 5.2
  • D : alpinisme "difficile" : ski à partir de 5.3

À noter que les cotations extrêmes (TD, ED et ABO) ne sont pour ainsi dire jamais utilisées car elles représentent des passages non skiables en général.

Cotation ski (cotation de descente)

Cette cotation est copiée sur le système de cotation américain en escalade.

Elle comprend quatre niveaux avec trois subdivisions (ex : 3.1 = inférieur ; 3.2 = médian ; 3.3 = supérieur) et un 5ème degré ouvert vers le haut (maximum en 2007 : 5.6).

  • Ski 1. Niveau initiation : il s’agit déjà de ski sur terrain alpin et non de ski nordique. Les pentes n’excèdent pas 30°, les passages ne sont pas trop étroits, le dénivelé est inférieur à 800 m, l’exposition n’est pas importante et en général le risque d’avalanche est faible.
  • Ski 2. Peu de difficultés techniques : pas de pentes raides (35° au maximum) mais le dénivelé comme l’exposition à la chute ou le danger objectif peuvent être importants.
  • Ski 3. Entrée dans le ski-alpinisme : passages techniques, pentes longues à 35°, passages très courts jusqu’à 40-45°. Forêts assez denses même avec pentes faibles, chemins forestiers raides.
  • Ski 4. Ski de couloir ou pente raide : 40 à 45° soutenu (plus de 200 m). Terrains de moyenne montagne très accidentés ou forêts très denses même avec pentes modérées.
  • Ski 5. Pentes très raides : à partir de 45° très long (plus de 300 m), sinon à partir de 50° sur 100 m.

Carte IGN

Cliquez sur la carte pour déplacer et + / - pour zoomer

Les cartes IGN

Cartes TOP 25 et série bleue :

  • 3439 ET
  • 3540 OT
  • 3639 ET
  • 3538 ET
  • 3438 ET
  • 3637 OT
  • 3537 ET

Numéros utiles :

Météo France : 08 92 68 02 04
PGHM de Jausiers (Secours) : 04 92 81 07 60
Numéro de secours : 112